Le nombre 23

Publié le par Saku39

Date de sortie : 28 Février 2007
Réalisé par : Joel Schumacher
Avec :Jim Carrey, Virgina Madsen, Logan Lerman
Film :  Américain
Genre : Thriller
Durée : 1h40min


Walter menait une vie paisible, jusqu'à ce qu'il découvre un étrange roman, Le Nombre 23. D'abord intrigué par ce thriller, Walter s'aperçoit rapidement qu'il existe des parallèles troublants entre l'intrigue et sa propre vie. Peu à peu, l'univers du livre envahit sa réalité jusqu'à l'obsession. Comme Fingerling, le détective de l'histoire, Walter est chaque jour plus fasciné par le pouvoir caché que semble détenir le nombre 23.
Ce nombre est partout dans sa vie, et Walter est de plus en plus convaincu qu'il est condamné à commettre le même meurtre que Fingerling... Des images cauchemardesques se mettent à le hanter, celles du terrible destin de sa femme et d'un de leurs amis, Isaac French. Walter ne pourra plus échapper au mystère de ce livre. Ce n'est qu'en découvrant le secret du nombre 23 qu'il aura une chance de changer son destin...

Petite déception.

 
Malgré la bonne prestation de Jim Carey, qui nous montre une fois de plus qu’il sait faire autre chose que du comique, le film ne nous tiens pas en haleine.

Cela est en partie du à son rythme, faut dire que pendant une bonne heure c’est bien lent et on entend parler que de ce numéro 23, à tel point qu’en sortant de la salle de ciné on a que ça en tête. Bref les 30 minutes restantes tout s’accélère, tout s’illumine et au final on se dit mouai c’est du réchauffé tout ça, une fois que l’intrique est démêlé le film descend plus bas que terre et on se retrouve roulé dans la farine par un film qui déçoit et nous a pris la tête avec ce 23 pendant plus de 1h30.

 
Bref un film avec une certaine impression de déjà vu et je pense surtout que j’en attendais trop de Joel schumacher et de son nombre 23.





Publié dans -Cine-Critique

Commenter cet article

Gwenn 22/04/2007 00:10

Je ne partage pas ton point de vue. Je n'ai pas ressenti cette lassitude au début du film. D'emblée, j'ai été captivée par l'intrigue. Effectivement, quand tu sors du cinéma, tu calcules tout pour essayer de trouver le nombre 23. Ce qui est intéressant dans le milieu cinématographique ou même musical, c'est que les gens ne ressentent pas de la même façon les choses. Moi, ce film m'a montré un Jim Carrey que je connaissais pas... ou pas beaucoup du moins car dans le film "Eternal Sunshine" il était aussi époustoufflant. J'ai également écrit un texte sur le nombre 23: il est dans la rubrique "Coups de coeur" de mon blog. En tout cas, j'apprécie beaucoup ton blog. Bonne continuation!

samom 04/03/2007 12:54

si tu peux retourner voir mon article j'ai mis un post scriptum amusantt

Saku39 04/03/2007 00:21

Et ouai Sith en ce moment rien ne me botte au ciné, bah quand on a pas le moral et qu'on espere s'evader avec un bon film on place la barre très haute !

samom 03/03/2007 21:01

Et j'ai vu aussi "letters from iwo jima"critique également disponible (re-lol)

samom 03/03/2007 21:00

je ne voulais pas lire ta critique saku39 avant de voir  " le nombre 23" pour ne pas être influencé. Et j'ai vu le film aujourd'hui. Et c'est une petite déception. Je viens d'écrire une critique, de lire la tienne et je m'aperçois que nos points de vue se rejoignent-jim carrey bien seul mais etonnant-déséquilibre dans le rythme et le découpage du filmon nous pris un peu pour des jambonsps :tu peux aussi poster ton commentaire (lol)bonsoir à tout le monde